Ron Animal Dane
(guitars)

Ronamo The Animal is self-taught and well versed in the art of shredding. He first got into playing as a result of hearing IRON MAIDEN's Number Of The Beast, and the rest is shall we say "Blistery!" He's a strong advocate of "REAL METAL" and says that it should incorperate all forms of playing from "slow grind to all out raging speed". He cites his main influences as "SLAYER, for their aggression", "Skolnick era TESTAMENT for the leads", and "early IRON MAIDEN for the harmonies". The best quality about this guy's playing is the live performance. You gotta check out this finger-work in person. It also must be said that you should have their CD, "Creation Of Life", to compare the speedy fretwork of this "animal", from CD to the live show. As Animal says, "I remember going to concerts when I was younger, and remember that a lot of the solo's were different from what was on the albums, and I always thought "why do that!?" I wanted to see this guy do the solo that he did on the album, and ever since, I've always written my leads carefully, as if they were a song within the song".

Ronamo The Animal est autodidacte et très versé dans l'art de shredding. Il a d'abord obtenu intérêts à jouer à la suite d’entendre la chanson Number of the Beast de Iron Maiden et le reste dirons-nous "sous forme de cloques!" Il est un ardent défenseur de "REAL METAL" et dit qu'il devrait intégrer toutes les formes de jouer à partir de "grind lent à toute vitesse sur rage". Il cite comme ses principales influences "SLAYER, pour leur agression», «Skolnick era TESTAMENT pour les conducteurs", et "IRON MAIDEN au début pour les harmonies". La meilleure qualité sur ce type de groupes est la performance en directe. Tu dois vérifier ce doigt-travail en personne. Il faut aussi dire que vous devriez avoir leur CD, «Creation of Life", pour comparer le chantournage rapide de « Animal », à partir du CD de l'émission jusqu’en directe. Comme Animal dit: «Je me souviens aller à des spectacles quand j'étais plus jeune, et n'oubliez pas que beaucoup de solo étaient différents de ce qui était sur les albums, et j'ai toujours pensé: «Pourquoi faire ça!? "Je voulais voir ce gars-là faire le même solo qu'il a fait sur l'album, et depuis, j'ai toujours écrit mes conduit avec soin, comme si elles étaient une chanson dans la chanson ".